đź‘€
Julien Creuzet
Rometti Costales

Fossiles, pierres prĂ©cieuses, ruines architecturales ou peut-ĂŞtre des morceaux de corps? MĂŞme pour un spectateur conscinet que les peintures de Maris sont l’Ă©tape finale d’une mĂ©tamorphose physique et conceptuelle en plusieurs Ă©tapes, ses rendus rĂ©alistes semblent indĂ©niablement abstraits. RĂ©concilier ce lien particulier de figuration et d’abstraction nĂ©cessite une combinaison d’interprĂ©tation narrative et d’analyse formelle

Maude Maris, Mara Hoberman