👀

ElaineAlain
ElaineAlain offers a multitude of perspectives from international art critics and exhibition curators, featuring news about artists from the French scene. With this platform or on the eponymous Instagram account, the idea of ElaineAlain is to provide an overview of both the high quality and prolific diversity of the visual arts scene in France.
A framework established by the ADAGP to accompany the visibility and recognition of the French art scene abroad, the ElaineAlain project was launched in October 2018 during the Marcel Duchamp Prize ceremony at the Centre Pompidou, with support from a host of public and private partners, who together form the backbone of the originality of the French context: the ADIAF, the Comité professionnel des galeries d’art, d.c.a, the Fondation des artistes, the Pernod Ricard Foundation, the artfair Galeristes, the Institut français, the French Ministry of Culture and some of the artist members of the ADAGP, including Maude Maris, Olivier Masmonteil, and Mathieu Mercier.

The ADAGP
Created in 1953, ADAGP is the French society of authors in the visual arts. With a global network of 50 sister companies, it now represents more than 200,000 authors in all disciplines of the visual arts: painting, sculpture, photography, architecture, design, comics, manga, illustration, street art , digital creation, video art …ADAGP encourages the creative scene by initiating and financially supporting projects that promote the visual arts and ensure their promotion nationally and internationally.
https://www.adagp.fr/

The ADIAF
The ADIAF, Association pour la diffusion internationale de l’art français, was constituted in 1994 and now mobilises three hundred and fifty contemporary art collectors. It set itself the mission of supporting the French scene and promoting its international purview.
Presided since early 2021 by Claude Bonnin, who succeeds the historic founder Gilles Fuchs, the ADIAF focuses its activities around the Marcel Duchamp Prize, created in 2000 and organised in partnership with the Centre Pompidou since its origins.
Now considered one of the most prestigious contemporary art awards, this collectors’ prize distinguishes the most innovative artists of their generation on the French scene: French artists or artists residing in France, working in the field of fine art and visual art. Almost ninety artists, prize-winners and nominees, have been recognised since the launch of the Marcel Duchamp Prize, which, over the years, with its fifty exhibitions held in France and internationally, affirms its role as a wonderful ambassador of the French scene.
Furthermore, the ADIAF offers its members an annual programme of around sixty events that include artist’s talks, visits to ADIAF Emergence, travel to vernissages, visits to fairs or private collections, and more.
http://www.adiaf.com

The Comité Professionnel des Galeries d’Art (CPGA)
Since 1947, the Comité Professionnel des Galeries d’Art (CPGA) represents galleries in France and defends their interests with politicians, institutional representatives and administrative authorities. It takes part in the elaboration of art market regulations and contributes to cultural policies favouring the development of the whole sector. The Comité informs and advises its 320 member galleries, from antique dealers to contemporary art galleries, on the specifics of their status and obligations, accompanying them on technical matters. For several years, the CPGA has been involved in major cultural events in order to build a better visibility of art galleries, true partners of artistic creation. It also works to develop the French art scene internationally.
https://www.comitedesgaleriesdart.com/

d.c.a / Association française de développement des centres d’art contemporain
Founded in 1992, d.c.a is a national network that unites 49 contemporaryart centres from all over
France, working to increase the national and international visibility of these organisations. Located in urban, surburban and rural areas, d.c.a’s members can be found in 12 of France’s 13 regions. Contemporary art centres are dedicated to producing works and exhibitions, and mediating them by favouring a sensory experience and an understanding of the works. For over forty years, contemporary art centres have been helping build and promote the french and international contemporary art scene. Supported by the Ministry of Culture, d.c.a is a highly respected network, a French cultural policy actor that connects institutions across the country, in the service of access to art and culture.
http://www.dca-art.com/

The Fondation des Artistes
The Fondation des Artistes is a non-profit foundation recognized of public benefit, whose mission is to accompany artists at each decisive phase in their career; from the time they leave art school right up until their dedicated retirement home (the Maison nationale des artistes in Nogent-sur-Marne), by way of production grants, residency scholarships abroad, support for exhibition and distribution (via its art centre, the MABA), and the attribution of artists’ workshops. The Fondation operates through donations and bequests, as well as real estate revenue that is redistributed in favour of artists, according to the wishes of the donors.
http://www.fondationdesartistes.fr

The Fondation Pernod Ricard
Located right in the heart of Paris, in the bustling Saint-Lazare neighbourhood, the Pernod Ricard Foundation enjoys the patronage for contemporary art developed by the Ricard corporation for more than twenty years and is now officially within the fold of the international group. The foundation’s mission is to support the young French scene, comprising French artists and international artists living on our territory, and to guide their development on the international stage.
For over twenty years, it has organised the Pernod Ricard Prize, which rewards an artist under forty years of age through the purchase of an artwork gifted to the Centre Pompidou and support for an international project. Since 2020, the Pernod Ricard Foundation Prize has also been designed as a one-year mentorship programme provided by the guest curator for the selected artists.
Devised like a toolbox, the Pernod Ricard Foundation assumes an array of formats and involves all kinds of complementary practices (an exhibition or a talk can later lead to a choice of books in the bookshop, the bookseller can extend the exhibition in progress, the cafe can host an artist’s talk with a smaller audience, etc.). Built around a semi-public terrace, it includes exhibition spaces; an auditorium; a hybrid space dedicated to performance; a bookshop-library designed with the complicity of After 8 Books; and a cafe open through the lunch hour, which contributes to making this place a warm and convivial meeting place.
With an entirely admission-free programme, it aims to make today’s creation accessible to everyone and hosts four collective and monographic exhibitions throughout the year, as well as talks, readings, performances, and other events that explore the exogenous sources of contemporary art: literature and poetry, social sciences, etc.
https://www.fondation-pernod-ricard.com

Galeristes is a salon, an annual platform for encounters between a public of art lovers and professionals and galleries of human scale. Thought as an alternative to traditional fairs, Galeristes is presented as an exhibition of galleries, where each dealer is invited to express the singularity of his vision of art and of his profession.
Galeristes was created in 2016 by Stéphane Corréard, after a career as a collector, gallerist, contemporary art expert, art critic and exhibition curator. After founding the Météo gallery in Paris (1992-1998) and then Brownstone, Corréard & Cie (1998-2000), Stéphane Corréard collaborated on numerous publications (Beaux-Arts Magazine, Particules…) before assuming, from 2009 to 2015, the artistic direction of the Salon de Montrouge, a reference event dedicated to emerging creation.
Since 2019, he is also artistic director of the Parisian gallery Loeve&Co, dedicated to the rediscovery of underestimated artists of the twentieth century.
http://galeristes.fr/

The Institut Français
The Institut français is a public institution responsible for French cultural actions abroad. Its initiatives cover various artistic fields, intellectual exchanges, cultural and social innovation, and linguistic cooperation. Throughout the world, it promotes the French language, as well as he mobility of artworks, artists and ideas, and thus works to foster cultural understanding.
The Institut français, under the aegis of the French Ministry for Europe and Foreign Affairs and the Ministry of Culture, actively contributes to France’s soft diplomacy. Its projects and programs take local contexts into account and can be successfully implemented thanks to the vast network of the French Embassies’ cultural services, as well as the many Instituts français and Alliances Françaises present across five continents.
https://www.institutfrancais.com

Mentions légales

Éditeur du site
Le site est édité par l’ADAGP (Société des Auteurs dans les Arts graphiques et plastiques), société civile à capital variable immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés de Paris sous le numéro D 339 330 722.
Contact :
ADAGP
11, rue Duguay-Trouin
75006 Paris
France
Téléphone : +33 1 43 59 09 79
E-mail : adagp@adagp.fr

Directrice de la publication
Marie-Anne Ferry-Fall, Directrice générale de l’ADAGP

Hébergeur
OVH

Crédits
Conception graphique : Spassky Fischer
Développement : F451

Statut des informations et documents publiés sur le site : Les données et documents publiés sur le site sont communiqués à titre informatif et ne sauraient engager, en cas d’inexactitude, d’erreur ou d’imprécision, la responsabilité de l’Adagp.
Toute reproduction ou représentation des textes et images présents sur le site, hors consultation individuelle et privée, doit faire l’objet d’une autorisation préalable de l’Adagp.

ElaineAlain
ElaineAlain propose une multitude de regards de critiques d’art et de commissaires d’expositions internationaux sur l’actualité des artistes de la scène française. Avec cette plateforme ou bien encore avec le compte Instagram éponyme, il s’agit pour ElaineAlain de rendre compte à la fois de la vivacité et de la diversité de la scène artistique des arts visuels en France.
Dispositif mis en place par l’ADAGP pour accompagner la visibilité et la reconnaissance de la scène artistique française à l’international, le projet ElaineAlain a été lancé en octobre 2018 lors de la soirée du Prix Marcel Duchamp au Centre Pompidou, avec le soutien d’un ensemble de partenaires publics et privés, qui en fait toute son originalité dans le paysage français : l’Adiaf, le Comité professionnel des galeries d’art, d.c.a, la Fondation des artistes, la Fondation Pernod Ricard, la foire Galeristes, l’Institut français, le ministère de la Culture, et des artistes membres de l’ADAGP : Maude Maris, Olivier Masmonteil, Mathieu Mercier.

L’ADAGP
Créée en 1953, l’ADAGP est la société française de perception et de répartition des droits d’auteur dans le domaine des arts visuels. Forte d’un réseau mondial de près de 50 sociétés sÅ“urs, elle représente aujourd’hui plus de 200 000 auteurs dans toutes les disciplines des arts visuels : peinture, sculpture, photographie, architecture, design, bande dessinée, manga, illustration, street art, création numérique, art vidéo…L’ADAGP encourage la scène créative en initiant et/ou en soutenant financièrement des projets propres à valoriser les arts visuels et à en assurer la promotion à l’échelle nationale et internationale.
https://www.adagp.fr/

L’ADIAF
L’ADIAF, Association pour la diffusion internationale de l’art français, s’est constituée en 1994 et mobilise aujourd’hui 350 collectionneurs d’art contemporain. Elle s’est donnée comme mission de soutenir la scène française et de promouvoir son rayonnement international. Présidée depuis le début de l’année 2021 par Claude Bonnin qui succède au fondateur historique Gilles Fuchs, l’ADIAF concentre ses activités autour du Prix Marcel Duchamp créé en 2000 et organisé depuis l’origine en partenariat avec le Centre Pompidou.
Considéré aujourd’hui comme l’un des prestigieux prix d’art contemporain, ce prix de collectionneurs distingue les artistes de la scène française les plus novateurs de leur génération : artistes français ou résidant en France, travaillant dans le domaine des arts plastiques et visuels. Près de 90 artistes, lauréats et nommés, ont été distingués depuis le lancement du Prix Marcel Duchamp qui, à travers les années et les 50 expositions organisées en France et à l’international, s’affirme comme un véritable ambassadeur de la scène française.
Par ailleurs, l’ADIAF propose à ses membres un programme annuel d’environ 60 animations qui se décline autour de rencontres d’artistes, visites d’ADIAF Emergence, voyages à l’occasion des vernissages d’expositions, visites de foires, de collections privées …
http://www.adiaf.com

Le Comité professionnel des Galeries d’art (CPGA)
Depuis 1947, le Comité Professionnel des Galeries d’Art (CPGA) représente les galeries en France et défend leurs intérêts auprès des politiques, des représentants institutionnels et des autorités administratives. Il prend part à l’élaboration des réglementations du marché de l’art et contribue aux politiques culturelles favorisant le développement de l’ensemble du secteur. Le Comité informe et renseigne ses 320 galeries adhérentes, des antiquaires aux galeries d’art contemporain, quant aux spécificités de leur statut et obligations, en les accompagnant sur des sujets techniques. Depuis quelques années, le CPGA est impliqué dans des événements culturels majeurs afin de construire une meilleure visibilité des galeries d’art, véritables partenaires de la création artistique. Il œuvre également au développement de la scène artistique française à l’international.
https://www.comitedesgaleriesdart.com/

d.c.a / Association française de développement des centres d’art contemporain
Créé en 1992, d.c.a est un réseau national qui rassemble 51 centres d’art contemporain répartis sur l’ensemble du territoire français. Implantés aussi bien en zone urbaine qu’en zone péri-urbaine ou rurale, les centres d’art membres de d.c.a sont présents dans 12 des 13 régions françaises.
Fondés pour les premiers il y a plus de quarante ans, dans la dynamique de la décentralisation culturelle les centres d’art contemporain sont des laboratoires de production artistique où s’invente, se produit et s’expose l’art d’aujourd’hui et de demain. Sur l’ensemble du territoire, ils sont souvent le lieu du premier accès à l’art contemporain. Soutenu par le Ministère de la Culture, d.c.a est l’un des réseaux de référence, acteur de la politique culturelle française assurant un maillage du territoire national, au service de l’accès à la culture et à la création.
http://www.dca-art.com/

La Fondation des Artistes
La Fondation des Artistes est une fondation à but non lucratif reconnue d’utilité publique, dont la mission est d’accompagner les plasticiens
à chaque étape déterminante de leur carrière ; de la sortie d’école d’art jusqu’à une maison de retraite qui leur est dédiée (la Maison nationale des artistes à Nogent-sur-Marne), en passant par des aides à la production, des bourses de résidence à l’étranger, un soutien à la diffusion (via son centre d’art, la MABA) et l’attribution d’ateliers d’artistes. La Fondation fonctionne sur les dons et les legs et sur ses revenus immobiliers qui sont redistribués au profit des artistes, selon la volonté des donatrices.
http://www.fondationdesartistes.fr

La Fondation Pernod Ricard
Située en plein cœur de Paris, dans le bouillonnant quartier Saint-Lazare, la Fondation d’entreprise Pernod Ricard  bénéficie du mécénat pour l’art contemporain développé par la société Ricard depuis plus de vingt ans et s’inscrit désormais dans le giron du groupe international. La fondation a pour mission de soutenir la jeune scène française qui réunit des artistes français·e·s et internationaux·ales, installé·e·s sur notre territoire et d’accompagner leur développement sur la scène internationale.
Elle organise depuis plus de vingt le Prix Pernod Ricard qui récompense un artiste de moins de 40 ans par l’achat d’une œuvre offerte au Centre Pompidou et le soutien pour un projet à l’international. Depuis 2020, le Prix fondation Pernod Ricard se conçoit également comme un compagnonnage d’une année avec les artistes sélectionné·e·s par la ou le commissaire invité·e.
Pensée comme une boite à outils, la fondation Pernod Ricard décline des formats et autant d’usages complémentaires les uns des autres (une exposition ou une rencontre pouvant nourrir un choix d’ouvrages dans la librairie, la librairie pouvant prolonger l’exposition en cours, le café pouvant accueillir un talk en plus petit comité autour d’un artiste etc.). Construite autour d’un parvis semi-public, elle compte des espaces d’expositions, un auditorium, un espace hybride dédié à la performance, une librairie-bibliothèque pensée avec la complicité d’After 8 books et un café ouvert en continu qui contribue à en faire un lieu de rendez-vous convivial et chaleureux.
Avec un programme entièrement gratuit, elle vise à rendre la création actuelle accessible à toutes et tous et accueille tout au long de l’année quatre expositions collectives et monographiques par an ainsi que des rencontres, lectures, performances et autres rendez-vous qui explorent les sources exogènes de l’art contemporain : littérature et poésie, sciences sociales etc.
https://www.fondation-pernod-ricard.com

Galeristes
Galeristes est un salon, une plateforme annuelle de rencontres entre un public d’amateurs et de professionnels et des galeries à taille humaine. Pensée comme une alternative aux foires traditionnelles, Galeristes se présente comme une exposition de galeries, où chaque marchand est invité à exprimer la singularité de sa vision de l’art et de son métier.
Galeristes a été créé en 2016 par Stéphane Corréard, après un parcours de collectionneur, galeriste, expert en art contemporain, critique d’art et commissaire d’expositions. Après avoir fondé à Paris les galeries Météo (1992-1998) puis Brownstone, Corréard & Cie (1998-2000), Stéphane Corréard a collaboré à de nombreuses publications (Beaux-Arts Magazine, Particules…) avant d’assurer, de 2009 à 2015, la direction artistique du Salon de Montrouge, manifestation de référence dédiée à la création émergente.
Depuis 2019, il est par ailleurs directeur artistique de la galerie parisienne Loeve&Co, dédié à la redécouverte d’artistes sous-estimés du vingtième siècle.
http://galeristes.fr/

L’Institut français
L’Institut français est l’établissement public chargé des relations culturelles internationales. Son action s’inscrit au croisement des secteurs artistiques, des échanges intellectuels, de l’innovation culturelle et sociale, et de la coopération linguistique. Il soutient à travers le monde la promotion de la langue française, la circulation des œuvres, des artistes et des idées et favorise ainsi une meilleure compréhension des enjeux culturels.
L’Institut français, sous la tutelle du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et du ministère de la Culture, contribue activement à la diplomatie culturelle de la France. Ses projets et programmes prennent en compte les contextes locaux et reposent sur une capacité unique de déploiement à travers le vaste réseau des services culturels.
https://www.institutfrancais.com

Mentions légales

Éditeur du site
Le site est édité par l’ADAGP (Société des Auteurs dans les Arts graphiques et plastiques), société civile à capital variable immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés de Paris sous le numéro D 339 330 722.
Contact :
ADAGP
11, rue Duguay-Trouin
75006 Paris
France
Téléphone : +33 1 43 59 09 79
E-mail : adagp@adagp.fr

Directrice de la publication
Marie-Anne Ferry-Fall, Directrice générale de l’ADAGP

Hébergeur
OVH

Crédits
Conception graphique : Spassky Fischer
Développement : F451

Statut des informations et documents publiés sur le site : Les données et documents publiés sur le site sont communiqués à titre informatif et ne sauraient engager, en cas d’inexactitude, d’erreur ou d’imprécision, la responsabilité de l’Adagp.
Toute reproduction ou représentation des textes et images présents sur le site, hors consultation individuelle et privée, doit faire l’objet d’une autorisation préalable de l’Adagp.

Marie Maillard s’appuie sur des formes et des motifs existants, elle doute de la perception et questionne la réalité, trouve le jeu entre présence et absence intrigant et recherche des moyens contemporains de produire et de diffuser l’art. Marie Maillard s’intéresse également à l’essence de la matière et aux matériaux du futur, elle anticipe des technologies futures qui permettraient des transformations de la matière en modifiant leur structure moléculaire. De cette façon, le marbre, le bois, la pierre ou le métal pourraient devenir transparents voire liquides et la branche pourrait se transformer en matière inorganique telle que le verre ou l’eau (‘TWIG 1808‘, 2018).

Marie Maillard, Nanda Janssen